Trois statuettes pour "La Mouche", lors d’une cérémonie inédite pour cause de Covid.

Sans public, ni direct : les contraintes sanitaires ont transformé les Molières 2020 en édition inédite, diffusée mardi soir sur France 2 après avoir été préenregistrée sur quatre jours au Théâtre du Châtelet, devant une poignée de nommés arrivant au compte-gouttes et filmés par des cameramen masqués…

Électre des bas-fonds de Simon Abkarian (à l’affiche au Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine) a raflé le Molière du théâtre public, celui de la mise en scène et celui de l’auteur francophone vivant. "Sans les artistes, la vie serait mortifère. Et le théâtre est comme le péché originel, il se reproduit, et il se relèvera", a commenté M. Abkarian.

Librement inspirée de la nouvelle de George Langelaan, elle-même popularisée par le film qu’en tira David Cronenberg, La Mouche - grand succès du début 2020 aux Bouffes du Nord - a également remporté trois Molières : comédienne (Christine Murillo), comédien (Christian Hecq) et création visuelle, pour cette mise en scène cosignée par le sociétaire belge de la Comédie-Française et la plasticienne Valérie Lesort, et qui, n’était un certain virus, aurait dû se poser sur nos scènes, à Namur en avril, à Charleroi en mai.

Best of, hommage et palmarès

La remise des 19 prix avec ses interludes chorégraphiques et musicaux a été mixée avec un best of des Molières depuis leur création en 1987, ainsi qu’un hommage à Guy Bedos.

Parmi les lauréats, citons Alexis Michalik (Molière du meilleur metteur en scène dans le théâtre privé pour Une histoire d’amour), Niels Arestrup (meilleur comédien dans le privé), Alex Lutz (Molière de l’humour), Pierre Richard (Molière du seul-en-scène) ou encore Dominique Blanc de la Comédie-Française (meilleure actrice dans un second rôle). (d’après AFP)