Scènes

À moins d’une demi-heure du début du spectacle, le Théâtre royal des Galeries commence à bruisser de l’arrivée des premiers spectateurs. L’épais rideau de velours rouge est baissé.

De l’autre côté, les onze artistes de La Revue 2018 sont en pleins préparatifs. Sur scène, les danseurs s’étirent et chauffent leurs muscles. Dans les coulisses, tout est prêt pour cette nouvelle édition d’un spectacle – “le plus gros de l’année”, souligne Fabienne Miessen, costumière et habilleuse depuis 36 ans aux Galeries – devenu une tradition depuis 1982, lorsqu’il fut institué chaque saison aux Galeries.