Suite aux inquiétudes du secteur face à l’épidémie de Covid-19, la ministre de la Culture Bénédicte Linard promet de la souplesse pour que les Rencontres théâtre jeune public puissent avoir lieu cet été. Délai accordé pour la sélection avant les Rencontres et informations techniques, accès plus aisé à la reconnaissance “Spectacle à l’école”, soutien renforcé au secteur qui en aura bien besoin, selon la Ministre dont le cabinet coordonnera, ce 2 avril, une première réunion, avec le Service de la Diffusion, la CTEJ, AssProPro, la Roseraie, Ekla, Pierre de Lune et La Montagne magique

Le mécanisme d’accès à la reconnaissance "Spectacle à l’école" sera donc assoupli. Il en va de même pour le soutien à la diffusion qu’elle conditionne. 

Toutes les compagnies automatiquement sélectionnées pour les Rencontres ou qui auront reçu un avis positif de la Commission Spectacle à l’école pourront bénéficier de cette reconnaissance, même si elles ne sont pas sélectionnées pour une programmation, ou ne peuvent participer, aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy dont les places disponibles sont limitées. Cela permettra un soutien renforcé et plus étendu au secteur qui en aura bien besoin sur les prochaines saisons à venir.

"Notre volonté est de maintenir à tout prix les Rencontres de Huy et de renforcer le soutien au secteur du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse. Il s’agit d’un moment crucial pour les compagnies en termes de visibilité et de diffusion, particulièrement en ces temps de crise où le secteur est déjà fortement fragilisé. Il faut lui donner les moyens de rebondir et préserver les Rencontres en est un", conclut Bénédicte Linard.

Un bonne nouvelle. Plus que jamais, les enfants auront grandement besoin d'évasion dans les mois à venir.