Scènes

Le parquet de Paris demande que le polémiste français Dieudonné, déjà condamné pour des propos antisémites, soit dorénavant jugé pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Dans son réquisitoire signé le 28 septembre et révélé par le site d'informations Les Jours, le parquet demande un procès de Dieudonné M'bala M'bala pour fraude fiscale, blanchiment de ce délit et abus de biens sociaux au préjudice de sa société Les Productions de la Plume, ainsi que pour avoir organisé son insolvabilité. Cette enquête, ouverte début 2013, "a révélé l'existence de mouvements financiers particulièrement suspects, occultes et dissimulés", écrivent les magistrats dans leurs réquisitions.

L'affaire était partie d'un signalement en décembre 2012 de Tracfin, la cellule antiblanchiment du ministère de l'Economie et des Finances, qui avait détecté des transferts de 414.000 euros entre 2009 et 2012 à des proches au Cameroun. Les investigations avaient finalement mis en lumière la dissimulation à l'étranger au total de près de 569.353 euros en espèces entre avril 2009 et mars 2014, selon une source proche du dossier.

Les enquêteurs avaient découvert en janvier 2014 à son domicile d'"importantes sommes en espèces", soit 650.000 euros, sans qu'il ne soit possible de "justifier l'origine de ces fonds", selon le réquisitoire.