Scènes Grand chambardement au Senghor : cinq œuvres magistrales, dont trois en création.

C’était un concert de rêve : radical, innovant, explosif, éreintant. Dirigé par son fondateur Marc Collet, l’Ensemble 21 y donnait des pièces de haute virtuosité, inspirées en tout ou partie par l’Intonarumori, ensemble d’instruments inventé en 1913 par Luigi Russolo à l’intention d’une musique de l’avenir, où, à l’égal des sons, les bruits conquéraient enfin leurs lettres de noblesse.

(...)