© LLB

Scènes

Febar

LLB

Publié le - Mis à jour le

La fièvre, intense, obsédante, la fière du voyage, du départ, est celle de l’homme qui part par nécessité, en sacrifiant tout. De rencontres en rencontres avec des clandestins sénégalais, Michael De Cock a écrit ce texte sur l’immigration à partir de faits réels. Younouss Diallo, mis en scène par Michel Bernard, transmet cet itinéraire qui se transforme en cauchemar : les immigrants, la tête pleine d’idéaux, se heurtent bien vite aux obstacles.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci