Scènes

C’est l’histoire d’un enfant de la révolution, ayant quitté son Iran natal en 1990, à l’orée de l’adolescence. C’est l’histoire d’une personne qui s’est construite, comme tout le monde, avec et contre sa famille. C’est l’histoire d’un homme de son temps, à l’écoute de ses contemporains.

Gurshad Shaheman, d’abord, est comédien. Fac de lettres, Conservatoire de région à Toulon, concours, École régionale d’acteurs de Cannes (Erac) et de Marseille. Festival d’Avignon où, fraîchement diplômé, il joue sous la direction de Thierry Bédard Qeskes de Reza Baraheni - qui marque aussi ses débuts comme traducteur. Assistanat et mise en scène s’ajoutent à son expérience d’acteur, dans un parcours qu’il qualifie lui-même d’"assez institutionnel".

Un parcours où survient l’envie d’une rupture avec le travail d’interprète. "À un moment, je me suis senti engoncé dans des textes, des postures, des scénographies qui ne me plaisaient pas."Germe alors, en 2011, Touch me, performance au départ unique, qui deviendrait le premier volet du triptyque Pourama Pourama (2015) - à découvrir maintenant au Théâtre de Liège, du 17 au 19 janvier, mais aussi à lire désormais.

[...]