Le danseur et chorégraphe français codirigeait le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne au sein du collectif Fair(e) depuis 2018. Il a succombé à une crise cardiaque, à 42 ans, dans la nuit de samedi à dimanche.

Ayant grandi à Antony, fils d’un réfugié malien, Ousmane Sy avait fait ses débuts dans le hip hop dans les années 1990. Membre de l’emblématique Wanted Posse, il parcourt le monde avec le spectacle Macadam Macadam de Blanca Li, en 1999.

De battles en collectifs, celui qu’on surnommait Baba ou Babson cofonde en 2007, avec Yugson, le groupe Serial Stepperz, crée en 2012 la compagnie ParadoxSal et développe depuis 2014 le concept All 4 House.


Créée en 2019, sa pièce Queen Blood (en vidéo ci-dessus) questionnait la féminité assumée ou subie. Ousmane Sy préparait One Shot, nouvelle pièce rassemblant “neuf femmes puissantes” et appelée à ouvrir, avec ou sans public, le 29e Festival Suresnes Cités Danse.