Scènes

Le festival anversois draine chaque année un public plus nombreux. En mouvement, il investit les lieux les plus improbables de la ville. Cirque, danse, théâtre et, surtout, coucher de soleil sur l’Escaut.

C’était il y a quatre ans. Le Brabant wallon, en effervescence, s’apprêtait à accueillir les 250 000 personnes qui allaient assister à la reconstitution, in situ, de la bataille de Waterloo, remportée avec panache, deux cents ans plus tôt, les livres d’histoire s’en souviennent, par le duc de Wellington.

(...)