Scènes

`Premières rencontres´ au Théâtre de Poche, dixième!

A.d.H. (St.)

Publié le - Mis à jour le

E de dix! Le Théâtre de Poche organise du 3 au 14 septembre les dixièmes `Premières Rencontres´.

Depuis 1993 (le dixième anniversaire aura lieu l'année prochaine), une flopée de jeunes diplômés venus de nos cinq écoles d'art dramatique (Insas, IAD, Conservatoires de Mons, Liège et Bruxelles) viennent au Poche faire leur baptême théâtral, rencontrer le monde professionnel et affronter les regards des spectateurs. Pour la première fois.

Mariage et conséquences

`Ils viennent faire leur marché! C'est une vitrine. C'est une sorte de dépucelage professionnel.´, explique Roland Mahauden, directeur du théâtre et initiateur du projet. `Notre but au départ était de créer une passerelle entre l'école et la vie professionnelle.´ Désormais, les `gens du métier´ (du théâtre, de la télé, de la pub, du cinéma, etc.) à la recherche des jeunes talents ne doivent plus faire le tour des écoles...

Cette année, le spectacle est placé sous le signe de l'Amour. Les comédiens nous feront entrer, via une multitude de chansons, saynètes, sketches et danses, dans le monde du mariage. Cérémonie catastrophe, réception délirante, malentendus, crises de larmes et fous rires, révélations et mensonges, disputes et retrouvailles...

Cet univers imprévisible et insolite est assez riche pour faire travailler son imagination. L'homme chargé de réaliser la pièce (baptisée `L'Amour est de la Revue´), c'est Tilly. Dans le métier depuis 34 ans, c'est la première fois que cet auteur (`Charcuterie Fine´, `Les Trompettes de la mort´...) et metteur en scène (`Les Monologues du vagin´) dirige des débutants pour aboutir à `quelque chose de fini´.

Travail dans l'urgence

Petite particularité à souligner: l'ensemble du spectacle est écrit, monté, mis en musique et répété dans les deux semaines qui précèdent le début des représentations. Une gageure pour le maître d'oeuvre.

`Non seulement on ne connaît pas le nombre de comédiens disponibles (cette année ils seront moins que prévu, environ 25), mais en plus je dois apprendre à les connaître, pour leur construire à chacun leur personnage´, explique Tilly. `L'important, c'est que chaque comédien ait sa minute de gloire!´ ajoute le directeur Roland Mahauden.

Coup de fraîcheur

L'enthousiasme avec lequel les jeunes comédiens se sont plongés dans le projet témoigne de l'immense liberté qui leur est offerte. `On va vers l'inconnu. Chaque jour on fait des découvertes, on crée de nouvelles choses. On en est à la moitié! Mais nous serons prêts à temps, affirme le metteur en scène. Ce qui est sûr, c'est que ce spectacle est un dernier petit plaisir avant le plongeon dans la profession.´

Ce plaisir, les jeunes comédiens sont là pour le communiquer et le partager avec les `pros´, les proches, et le public un brin voyeur, venu voir des comédiens se faire théâtralement `dépuceler´.

La rentrée théâtrale commence par un coup de fraîcheur.

Du 3 au 14 septembre à 20h30. Relâche dimanche et lundi.

Infos: Webwww.poche.be

Réservations: 02.649.17.27.

© La Libre Belgique 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous