"Inattendues" : lectures musicales, débats, expos et ateliers à Tournai.

Créées en 2011 sous l’égide du regretté Michel Serres, les Rencontres inattendues de Tournai connaissent chaque année un beau succès avec chaque fois un large panel de philosophes et de musiciens de haut vol.

La neuvième édition se tiendra de ce jeudi au dimanche 1er septembre avec une centaine de musiciens, chanteurs, philosophes, comédiens et artistes réunis dans des spectacles et rencontres dans des lieux patrimoniaux de la ville (cathédrale Notre-Dame, cour et jardins de l’Évêché, halle aux Draps, Centre de la marionnette, Conservatoire de musique, et même le Grand-Hornu).

Cette année, la thématique centrale est "Habiter le monde" avec une large participation internationale tant musicale que philosophique : Japon, Sénégal, Algérie, Italie, Syrie, Irak.

On retrouvera des esprits passionnants comme le penseur sénégalais Felwine Sarr dont le livre Afrotopia (2016) veut redonner un avenir à la jeunesse africaine en montrant qu’elle peut sortir de l’idée de victime et porter des valeurs à donner au monde entier. On écoutera aussi Edwy Plenel, le médiatique directeur de Mediapart et l’écrivain algérien Boualem Sansal qui vit toujours à Boumerdès, près d’Alger, dénigré dans son pays, oublié, menacé parfois par les autorités. Mais il est reconnu à l’étranger comme un écrivain majeur dont les romans alertent ceux qui aujourd’hui, par peur ou par lâcheté, acceptent la soumission à la "mondialisation matérialiste heureuse" ou à la radicalité religieuse.

Musiques nouvelles en concert d’ouverture

On retrouve aussi Vinciane Despret qui dialoguera avec la pianiste Thérèse Malengreau sur le thème : peut-on habiter le monde en excluant les morts, qui sont nos morts ? "Les morts rendent les gens plus inventifs, ils veillent sur les vivants, sur ceux qui restent", peut-on lire dans son passionnant livre Au bonheur des morts, récits de ceux qui restent.

On retrouvera aussi d’autres philosophes, penseurs et auteurs : Gwenaëlle Aubry, Herman Parret, Bernard Feltz, Isabelle Freimeaux et John Jordan, Pascal Chabot, Frank Pierobon, Alexandre Lacroix, Martin Legros, Chiara Pastorini… Et des musiciens et chanteurs, des comédiens comme Denis Lavant, des danseurs, artistes plasticiens, dessinateurs.

En ouverture, un concert qui mettra en fusion les musiques et instruments singuliers du Japon, avec notre Occident familier. On retrouvera aussi l’ensemble Musiques nouvelles dans un rituel sonore chamanique inédit, près des forces de la nature, des esprits des animaux, des âmes des défunts, par le pouvoir magique des sons et des rythmes.G.Dt

Rens. : lesinattendues.be