Du 26 au 30 décembre à Bruxelles - et du 23 décembre au 8 janvier en Wallonie -, ce sera l'heure de Noël au théâtre, le grand rendez-vous annuel du jeune public. Un conseil : réservez dès maintenant.

Ces rêves auxquels on ne veut pas renoncer, ces “Illusions” pas encore tout à fait perdues, cette partie de “Cache-Cache” qui se joue, se danse ou se culbute, ces bruitages qui se remixent en live avec les moyens du bord, cette soudaine passion pour la peinture qui se raconte et se dessine sous nos yeux, ces deux valises en partance pour le Canada, cette “danseuse étoile” qui sait qu’elle ne le sera jamais ou cette “Théorie du Y” qui pose aux ados la question de l’hétérosexualité...

Tous ces spectacles, pour petits ou ados, découverts à Huy, ou fraîchement sortis du nid, seront à Noël au Théâtre, le grand rendez-vous annuel du théâtre jeune public, le moment, l’instant où tous les théâtres prennent un coup de jeune pour accueillir les familles qui elles aussi retombent en enfance, le temps d’un spectacle. Loin des paillettes et guirlandes clignotantes, des “Jingle Bell’s” et autre standards saisonniers mais au plus près de leur être profond. Un rendez-vous à ne pas rater.

Du 26 au 30 décembre, dans neuf théâtres du cœur de Bruxelles, du National aux Tanneurs en passant par La Montagne magique ou le Centre culturel Jacques Franck, le festival déploiera ses fastes, accueillera petits et grands, cousins de la Volga et tante milanaise qui auront l’embarras du choix. Avec huit créations cette année, les “toute première fois” seront bien représentées. Les plus audacieux décideront, quant à eux, d’aller “En Short à Noël au Théâtre” pour les courtes formes et des lectures, un genre de plus en plus couru, seront aussi au banquet. Les dindes n’ont qu’à bien se tenir !

Bruxelles, du 26 au 30 décembre.

Dans toute la Wallonie, du 23 décembre au 8 janvier, dans 38 lieux culturels et théâtre de Wallonie et Bruxelles. Infos : 02.643.78.80 ou www.ctej.be


Cache-cache

© La Guimbarde

Les créations seront à l’honneur cette année à Noël au Théâtre. Parmi elles, celle de La Guimbarde qui continue à se mettre à la hauteur des tout-petits et qui les invitera à découvrir les joies, essences et effrois d’un jeu ancestral, celui de cache-cache, via le cirque et ses acroportés, la danse et le théâtre physique. Une belle promesse née d’une rencontre en Irlande avec le metteur en scène Yutaka Takei, ce grand chorégraphe japonais qui a, entre autres, rejoint la compagnie de Carolyn Carlson. L’artiste a orienté toute sa vie sur la conscience du corps. Et c’est bien d’elle dont il sera question auprès des enfants de 2 ans et plus pour une exploration par le jeu des intérieurs.

Le 28 décembre à 15h30, le 29 à 11h et 14h au Centre culturel Jacques Franck. Dès 2 ans et demi.


Piletta Remix!

© Collectif Wow!

Une joyeuse bande de fêlés derrière leurs micros remet la fiction radiophonique au goût du jour. Avec son détonnant “Piletta Remix”, le Collectif Wow! réveille les portugaises les plus ensablées pour raconter l’histoire d’une petite fille intrépide, bravant tous les dangers d’un monde qui lui est inconnu, celui des adultes, pour sauver sa grand-mère malade. Et l’on savoure cette autre écoute, cette succession de bruitages - des grillons aux grincements de porte - mixés en direct tout en donnant l’impression de réellement s’amuser. Comme s’il y avait, à la radio, une liberté de ton qui n’existe nulle part ailleurs. Les enfants apprécient d’autant plus le spectacle qu’à peine assis, ils sont invités à mettre leur oreillettes, un geste qui leur est désormais familier, pour écouter cette histoire trépidante. Original et régénérant.

Le 26 décembre à 11h et 16h au Pierre de Lune. Dès 8 ans.


Josette

© Cie Arts et Couleurs

Souvent coriace, la Compagnie Arts et Couleurs est une des valeurs sûres du théâtre jeune public et ne fait que bonifier avec les années. On attend donc beaucoup - sans pour autant mettre la pression - de sa nouvelle création, “Josette”, un prénom qui en dit déjà long. Josette, en fait, c’est la grande godiche sur la photo de classe, celle qui regarde tout le temps par la fenêtre, la fille qui répond toujours à côté de la plaque. Sa mère et sa maîtresse se plaignent d’elle, les enfants rient d’elle dans la cour de récré et pourtant, elle est contente dans son cœur. Mais Josette, c’est aussi l’histoire vraie d’une petite fille, un peu différente, née en 1940, à Muno, un petit village en Gaume au sud de la Belgique. Muno est libéré par les Américains en 1945. Oui, mais Josette, pour être libérée, sur qui peut-elle compter ?Un spectacle, annonce la compagnie, pour une seule comédienne et plusieurs objets, où un handicap léger peut être lourd à porter. Silence, solitude, souffrance, mais aussi espoir, humour et résilience.

Le 28 décembre à 18h et le 29 à 14h au Théâtre national. Dès 8 ans.


Des Illusions

© Cie 3637 / photo Nicolas Bomal

Gros coup de cœur aux Rencontres jeune public de Huy l’été dernier, “Des Illusions” de la Cie 36 37 sera bien sûr du festival. Il s’agit en effet d’ “un cri, une logorrhée enflammée, poétisée, engagée et sensée qui traduit les (dés)illusions des adolescents d’aujourd’hui à travers un texte touffu, qu’on voudrait relire mot à mot, de Sophie Linsmaux, Bénédicte Mottart et Coralie Vanderlinden, les auteurs et interprètes qui intervertissent les rôles. Un texte porté par la musique percutante de Philippe Lecrenier et les danses envoûtantes des comédiennes. Une prise de conscience aussi du monde qu’on laisse aux adolescents et une demande à l’adresse des parents pour qu’ils défrichent enfin cette jungle infranchissable. Une sorte d’”Into the Wild” théâtral, avec malgré tout l’espoir en prime” écrivions-nous à l’époque.

Le 27 décembre à 19h au Théâtre national. Dès 12 ans.


Pour les familles, avec la carte de fidélité, 8 places achetées = la 9e offerte.

Elle est à retirer dans les billetteries des lieux partenaires.