Abdennour Bidar : "Il est temps que l’islam regarde ses démons"

Le philosophe pose un regard sévère sur sa religion, mais est plein d'espoir lorsqu'il observe les jeunes générations. "Nous assistons aujourd’hui à un million de révolutions tranquilles", affirme-t-il.

Montage : Raphael Batista
Montage : Raphael Batista
Paris. Le quartier du Marais. L’appartement familial est discret, confortable. Il y séjourne lorsqu’il doit répondre aux très nombreuses sollicitations dont il est l’objet : conférences, interviews, dialogues. Philosophe, écrivain, inspecteur de l’Éducation nationale,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité