Cri primal et poésie musicale. L’Islande est prolifique

Les joueurs français ont une semaine pour se refaire une santé avant leur quart de finale contre les Islandais qui, eux, auront six jours pour récupérer. Un délai sans doute nécessaire pour Gudmundur Benediktsson, journaliste sportif à Síminn TV, qui, comme il l’avait fait au tour précédent, a accueilli les buts de son équipe préférée par des hurlements que seule l’audition de la vidéo rendant compte de ses exploits vous permettra d’apprécier. Chronique.

Cri primal et poésie musicale. L’Islande est prolifique
©photo news
Jean-Claude Matgen
Une chronique de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité