Weiler et l’esprit d’entreprendre

N’y a-t-il aucune alternative à la défense au onze derrière ? Eh bien si. Anderlecht et son entraîneur, René Weiler, viennent d’ailleurs de le prouver. Une chronique de Thibault Balthazar.

Weiler et l’esprit d’entreprendre
©BELGA
Thibault Balthazar

Une chronique de Thibault Balthazar.

Gagner du temps, effectuer des petites fautes qui empêchent l’adversaire d’emballer le match ou, plus mesquin, tenter d’influencer l’arbitre pour qu’il prenne la mauvaise décision… En football - en Belgique et ailleurs -, on voit ce type de comportements malheureusement trop souvent. Certaines équipes moins fortes pallient la différence de niveau en cassant le jeu adverse. Et parfois, ça marche. Combien de "hold-ups" et autres "vols à la tire" sont-ils ainsi scandés chaque semaine par le supporter, à la suite de frustrations des uns et déceptions des autres ? Comment ne pas comprendre l’énervement des adeptes du beau jeu, qui ont parfois perdu 90 minutes de leur temps à regarder un match devenu amorphe et figé suite aux interruptions incessantes du Petit Poucet transformé en Caliméro ?

Osons même trouver des solutions : n’y a-t-il, pour ces équipes, aucune alternative à la défense au onze derrière ? Eh bien si. Anderlecht et son entraîneur, René Weiler, viennent d’ailleurs de le prouver.

Lorsque le Suisse remplace Badji (un milieu) par Harbaoui (un attaquant) à la 60e minute de la rencontre contre Genk, son équipe est malmenée par un adversaire qui affiche alors un très haut niveau. Mais peu importe, même si la logique voudrait que Weiler laisse son équipe sur la défensive, lui prend le parti d’attaquer. Pari payant, l’équipe est remobilisée et Anderlecht l’emporte. Si les Mauves avaient perdu ce match, tous leurs supporters auraient hurlé au mauvais choix tactique du coach. Mais, par son action, l’entraîneur est devenu le héros du soir.

Il existe pléthore de moyens pour se sortir d’un mauvais pas. A l’issue de ce match, plus qu’un entraîneur, c’est le football et sa qualité qui l’ont finalement emporté.

Sur le même sujet