Quand les micros font le trottoir

En cédant à la facilité des micros-trottoirs, on donne l’illusion de porter la parole citoyenne.

placeholder
© Scholasse, Belgaimage
Qu’y a-t-il de plus agréable, pour découvrir une cité, que de déambuler sur ses trottoirs au hasard d’une promenade vagabonde, de se perdre dans le dédale de ruelles pour retrouver ensuite les boulevards aux larges trottoirs. La qualité des trottoirs révèle souvent le dynamisme d’une ville, son souci...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité