La chronique de la rédaction

L’église Sainte-Anne à Gand est une des dernières églises néo-byzantines en Europe de l’Ouest. Elle a la particularité de tenir en un volume unique - elle n’a donc pas d’allées latérales. Ce prestigieux patrimoine représente cependant un lourd fardeau pour l’église qui a vu, en Flandre, ses rangs fondre à la vitesse grand V au cours des deux dernières décennies. La façade avant a été restaurée. Mais pas la façade arrière. Pas plus que les fresques à l’intérieur de l’édifice qui ont pourtant besoin d’un lifting urgent.