Le PC chinois adepte de la réincarnation

Le Dalaï-Lama a fait sensation en donnant à entendre, dans une interview à un journal allemand, qu’il pourrait être le dernier de sa lignée. La nouvelle a provoqué l’indignation. C’est à Pékin, au sommet de la hiérarchie du Parti communiste chinois, que la colère a été la plus vive.

Paquet Philippe
Le Dalaï-Lama a fait sensation en donnant à entendre, dans une interview à un journal allemand, qu’il pourrait être le dernier de sa lignée. L’institution a peut-être fait son temps, a-t-il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité