Le prix Nobel de la paix: A quoi bon ?

Il faut une certaine dose de bonne volonté (ou de naïveté) pour croire encore aux vertus du prix Nobel de la paix. Comme il faut beaucoup de courage (ou de vanité) pour continuer à le décerner. Un commentaire de Philippe Paquet.

Philippe Paquet
Il faut une certaine dose de bonne volonté (ou de naïveté) pour croire encore aux vertus du prix Nobel de la paix. Comme il faut beaucoup de courage (ou de vanité) pour continuer à le décerner. On ne peut pas nier que ce prix, à l’instar du Nobel de littérature de plus en plus souvent remis à des auteurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité