Une conscience achetée en livres turques

Il a été décidé à Bruxelles, dimanche, de verser trois milliards d’euros à la Turquie pour qu’elle aide les Européens à endiguer le flux de réfugiés en provenance de la Syrie voisine. Une chronique de Philippe Paquet.

Réfugiés
©Olivier Papegnies
Philippe Paquet
Les rapports de l’Union européenne avec la Turquie ont toujours été - comment dire ? - déroutants, mais dès lors qu’on y mêle la question des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet