L’étrange leçon antiterroriste de Washington

Les facéties de Donald Trump auraient facilement tendance à éclipser d’autres extravagances américaines. L’une d’entre elles est pourtant tout aussi absurde: le projet de loi obligeant les ressortissants de 38 pays de demander un visa s'ils ont visité auparavant l’Iran, l’Irak, la Syrie ou le Soudan. Explications.

L’étrange leçon antiterroriste de Washington
©AP
Philippe Paquet
Les facéties (il est vrai exceptionnelles) de Donald Trump auraient facilement tendance à éclipser d’autres extravagances américaines. L’une d’entre elles est pourtant tout aussi absurde : le projet de loi obligeant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet