Les droits de l’homme, c’est du chinois

Les autorités chinoises ne sont pas contentes de Zeid Ra’ad Al Hussein, le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme. A tel point que, si elles le pouvaient, elles l’enverraient certainement en camp de rééducation par le travail.

Les droits de l’homme, c’est du chinois
©REPORTERS
Philippe Paquet
Les autorités chinoises ne sont pas contentes de Zeid Ra’ad Al Hussein, le haut-commissaire des Nations unies aux droits...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet