Diplo pour les nuls: François de Rugy n'est pas absous de tout reproche

François de Rugy, le transitoire ministre français de la Transition écologique et solidaire, acculé à la démission, le 16 juillet, par les révélations de Mediapart sur son train de vie, s’estime blanchi, sinon vengé, par les enquêtes réclamées par le président de l’Assemblée nationale et par le chef du gouvernement.

Après l'enquête interne, François de Rugy n'est pas absous de tout reproche
©ap
Un commentaire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité