Bienvenue en Hongrie

On sait que Viktor Orban a décidé de subsidier le carburant, mais uniquement pour les citoyens hongrois - ils ne doivent donc pas se mêler aux étrangers lorsqu’ils font le plein.

Bienvenue en Hongrie
©Belga/AFP
Le Premier ministre hongrois n'aime pas les mélanges. Il l'a encore répété, le 23 juillet, dans un discours qui a suscité l'indignation. " Nous ne voulons pas devenir une race mixte ", avait alors déclaré Viktor Orban, en déplorant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité