La diplomatie pour les nuls

Le Conseil de l’Europe est "la principale organisation de défense des droits de l’homme du continent", lit-on sur le site de cette institution dont Didier Reynders pourrait devenir, le 26 juin, le secrétaire général. On comprend que le ministre belge des Affaires étrangères souhaite se débarrasser, à l’approche du scrutin, d’un boulet imprévu : la disparition d’une mère ouïghoure et de ses quatre enfants mineurs, qui avaient sollicité la protection de notre ambassade à Pékin, mais que nos diplomates ont préféré remettre nuitamment à cette police chinoise dont l’attachement aux droits de l’homme est notoire.

(...)