La diplomatie pour les nuls

Le procureur indépendant Robert Mueller ayant, comme l’on sait, remis son fameux rapport, dans lequel il reconnaît n’avoir pas pu apporter la preuve d’une conspiration entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie en 2016, on aurait pu penser que, passée une prévisible et somme toute légitime explosion jubilatoire, le Président décide d’enterrer cette saga qui a plombé la première moitié de son mandat. Or, il n’en est rien. Donald Trump tweete toujours autant, ou presque, sur ce qu’il appelle désormais, non sans humour (il faut en convenir), le "No Collusion Mueller Report".


(...)