Édito: Oscar diplomate

Oscar est cinéphile et diplomate. En nominant deux films belges, un francophone et un Flamand, l’académie américaine complimente notre cinématographie nationale dans son ensemble. Un édito de Fernand Denis.

Un édito de Fernand Denis
Édito: Oscar diplomate
©AFP

Un édito de Fernand Denis.

Oscar est cinéphile et diplomate. En nominant deux films belges, un francophone "Ernest et Célestine" (Vincent Patar, Stéphane Aubier et le Français Benjamin Renner) et un Flamand "The Broken Circle Breakdown" de Felix van Groeningen, l’académie américaine complimente notre cinématographie nationale dans son ensemble. Du côté flamand, on piaffait d’impatience depuis des semaines : le VAF (Fonds audiovisuel de Flandre) avait d’ailleurs programmé une conférence de presse de longue date. Côté francophone, Stéphane Aubier avait perdu de vue la date de l’annonce des nominations. C’est en plein travail qu’un coup de fil lui a appris la bonne nouvelle... tombée depuis plus d’une heure. Deux mentalités, deux styles, de quoi applaudir des deux mains, la droite et la gauche, la flamande et la francophone, devant ce double exploit qu’il faudra transformer. Même si l’important, à Hollywood aussi, c’est de participer.

Au moment où certaines dérives du tax-shelter précipitent le cinéma belge dans une zone de turbulences, voilà de quoi rappeler que depuis son émergence fin des années 80-90, avec "Le Maître de musique" et "Daens" (tous deux nominés), le cinéma belge s’est professionnalisé grâce à l’augmentation de ses moyens et a vu sa production augmenter. Il a ainsi mis sur orbite de nombreux talents acteurs, réalisateurs, techniciens qui ont - avec d’autres artistes, les sculptures du Belge Stéphane Halleux ont inspiré le court métrage français "Mr Hublot" nominé aussi - métamorphosé notre image à l’étranger. Il est loin le temps des blagues belges, c’est la mode aujourd’hui d’être belge à Paris. Le cinéma participe simultanément à la construction d’une identité et au prestige d’une nation. Elio Di Rupo a aussitôt félitweeté les nominés. Sans chichis.