Édito: Des bas-fonds au sommet

Il y a 1000 raisons de se plaindre de l’humanité. L’égoïsme, l’individualisme, le repli sur soi progressent à vive allure. Et puis, parfois, l’élan est là. La générosité refait surface. L’homme se lance là où la souffrance l’appelle. Et ainsi les raisons de croire en l’homme renaissent. Un édito de Francis Van de Woestyne.

Édito: Des bas-fonds au sommet
©AP
Un édito de Francis Van de Woestyne
Un édito de Francis Van de Woestyne.

Il y a 1000 raisons de se plaindre de l’humanité. L’égoïsme, l’individualisme, le repli sur soi progressent à vive allure. Il est souvent vain de vouloir valoriser les valeurs auxquelles on croit : la solidarité, la fraternité, le respect, le don de soi, le partage. Les héros des temps

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet