Edito : un casse-tête, et une chance pour l’Europe

Que le conservateur David Cameron conserve son poste de Premier ministre britannique entrait dans l’ordre des possibilités. Qu’il le fasse en obtenant la majorité absolue qui s’était refusée à lui il y a cinq ans est une surprise de dimension.

Edito : un casse-tête, et une chance pour l’Europe
©reporters
Olivier Le Bussy
Un édito d'Olivier Le Bussy.

Que le conservateur David Cameron conserve son poste de Premier ministre britannique entrait dans l’ordre

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité