Édito: Bricolage nucléaire

La relance de deux "vieilles" centrales qui étaient censées être en bout de course est très révélateur de l’incapacité des gouvernements successifs, depuis quatre décennies dans ce pays, à porter une vision énergétique cohérente, ambitieuse, durable. Un édito de Vincent Slits.

Édito: Bricolage nucléaire
©Christophe Bortels
Vincent Slits
L’issue ne faisait guère de doute : les députés ont voté, dans la nuit de mardi à mercredi, en faveur de la prolongation de dix ans des réacteurs nucléaires de Doel 1 et Doel 2. Le combat, majorité contre opposition, était arithmétiquement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet