Édito: un défaut de surveillance

L’enquête progresse bien. Mais chaque heure qui passe amène son lot de révélations sur l’histoire des terroristes qui ont perpétré les attentats de Paris. En fouillant dans le passé de ces guerriers de l’apocalypse, on découvre souvent qu’à un moment de leur parcours, ils ont déjà été repérés, fichés, interrogés, interpellés… Un édito signé Francis Van de Woestyne.

Francis Van de Woestyne
Édito: un défaut de surveillance
©AFP
L’enquête progresse bien. Mais chaque heure qui passe amène son lot de révélations sur l’histoire des terroristes qui ont perpétré les attentats de Paris. En fouillant dans le passé de ces guerriers de l’apocalypse, on découvre souvent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité