Edito : une clarification s'impose

Avec dignité, avec résignation, mais aussi avec cette rage au corps qu’on lui connaît, Joëlle Milquet, fondatrice du CDH, ancienne vice-Première ministre et ministre de l’Intérieur, actuelle ministre de l’Education, a jeté l’éponge après avoir été inculpée pour "prise illégale d’intérêt". Un édito de Francis Van de Woestyne.

Edito : une clarification s'impose
©belga
Francis Van de Woestyne
Un édito de Francis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet