Edito: Belgocontrol , “Brussels, we have a problem”

Un contrôleur aérien, malade, ne s’est pas présenté mercredi à son poste de travail = un aéroport bloqué pendant plusieurs heures. Cette équation absurde et surréaliste ne pouvait devenir réalité que dans un seul pays au monde : le nôtre. Un édito signé Vincent Slits.

Vincent Slits
Edito: Belgocontrol , “Brussels, we have a problem”
©Flémal
Un contrôleur aérien, malade, ne s’est pas présenté mercredi à son poste de travail = un aéroport bloqué pendant plusieurs heures. Cette équation absurde et surréaliste ne pouvait devenir réalité que dans un seul pays au monde : le nôtre. Mercredi matin, la fermeture...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité