Édito: En matière de dopage, le choix ne pouvait qu’être mauvais

En droit pénal, la sanction est nécessairement individuelle. C’est ce principe qu’a appliqué, dimanche, le Comité international olympique (CIO) en n’excluant pas des Jeux de Rio tous les sportifs russes appelés à y concourir. Un édito de Jean-Claude Matgen.

Jean-Claude Matgen
Édito: En matière de dopage, le choix ne pouvait qu’être mauvais
©Photo News
Un édito de Jean-Claude...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité