Édito sur un nouveau scandale à l'ISPPC: ils n’ont rien compris...

Un édito de Francis Van de Woestyne. "De l’histoire ancienne...", qu’ils disaient : "les écuries ont été nettoyées". Eh bien non. Ici et là, des élus continuent à contourner les règles, à pratiquer le copinage, à distribuer sans compter l’argent public. Tous pourris ? Non, bien sûr ! Mais quelques-uns pensent d’abord à se servir plutôt qu’à servir.

Édito sur l'annulation du poste de Thomas Salden à l'ISPPC: ils n’ont rien compris...
©BELGA
Un édito de Francis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité