Edito: L’Europe doit faire preuve de cohérence

Un édito d'Olivier le Bussy.

placeholder
© AFP
L’Union européenne a échoué au test qu’a été l’irruption du nouveau coronavirus sur son territoire. La faillite collective est imputable en partie à la Commission, plus largement aux États membres. Alors que le risque qu’elle soit touchée par une pandémie était annoncé de longue date, l’Union a été prise au dépourvu et en défaut de solidarité, de coordination, d’organisation… Ces errements se paient cher et vilain. Quelque 200 000 vies ont été emportées par le Covid-19. L’économie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet