Edito: la Cour suprême de tous les dangers

Un édito de Philippe Paquet.

Edito: la Cour suprême de tous les dangers
©AFP
Ruth Bader Ginsburg avait exprimé le souhait que sa succession à la Cour suprême soit réglée par le Président qui sera élu le 3 novembre. Selon un sondage ABC-Washington Post, 57 % des Américains étaient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité