Édito : un président à l’arraché et un pays coupé en deux

Un édito de Philippe Paquet

Édito : un président à l’arraché et un pays coupé en deux
©AFP
Le compteur de l’élection présidentielle s’est bloqué ce jeudi matin sur 253-214 : le nombre de “grands électeurs” obtenus alors par Joe Biden et Donald Trump selon CNN (il en faut 270 pour occuper la Maison-Blanche). Et l’Amérique s’est retrouvée confrontée, le lendemain, au pire des scénarios envisagés au sortir d’une élection que l’épidémie de Covid-19...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité