Edito : un accord post-Brexit perdant-perdant

Un édito d'Olivier le Bussy.

Edito : un accord post-Brexit perdant-perdant
©afp
Photographié assis à côté d’un drapeau britannique, sourire jusqu’aux oreilles, pouces levés et cravate à motifs choisis (des poissons), le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a soigneusement mis en scène, sur les réseaux sociaux, l’annonce de la conclusion d’un accord sur la nouvelle relation qu’entretiendront l’Union européenne et le Royaume-Uni. Si le sentiment de soulagement était également de mise à Bruxelles, l’humeur n’y était...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet