Edito : ils font et défont un président

Un édito de Dorian de Meeûs

Edito : ils font et défont un président
©AFP
L’entourage de Donald Trump ne décolère pas. La suppression de ses comptes Twitter, Facebook et autres est vécue comme une humiliation suprême, mais aussi comme un grave acte de censure. Qui aurait pu imaginer qu’un jour le président qui a réservé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet