Edito : le risque zéro peut aussi tuer

Un édito d'Hubert Leclercq.

Edito : le risque zéro peut aussi tuer
©Shutterstock
La réalité politique est-elle compatible avec la logique scientifique ? La question est plus actuelle que jamais depuis l’annonce par une dizaine de pays européens de la suspension des injections de vaccins AstraZeneca après que quelques cas de problèmes de coagulation ont été signalés (30...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet