Edito: en attendant un mort…

Un édito de Dorian de Meeûs.

placeholder
© BELGA
Ils sont plus de quatre cents. Ils sont étrangers et sans papiers. Ensemble, ils mènent une grève de la faim dans l’église du Béguinage et à l’ULB/VUB depuis le 23 mai. Au-delà du nombre, ce sont des humains en détresse,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet