Le visage de la discorde

Un édito de François Mathieu.

Le visage de la discorde
©Belga
Sur le fond, on savait pertinemment, dès le premier jour, que l’attelage de la Vivaldi aurait bien des difficultés à s’accorder sur des mesures aussi sensibles et idéologiquement teintées que l’emploi, la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet