Les avantages invisibles du Brexit

Un édito d'Olivier le Bussy

Les avantages invisibles du Brexit
©BEN STANSALL / AFP
Le 1er janvier, cela fera un an que le Brexit est une réalité tangible. La période de transition qui a suivi le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, le 31 janvier 2020, avait pu donner l'impression trompeuse que les Britanniques ne souffriraient guère de cette rupture. Les douze mois écoulés auront prouvé le contraire.
L'économie britannique n'était pas immunisée contre les effets d'une pandémie et le Brexit l'a affaiblie davantage. La décision du Royaume-Uni de quitter l'union douanière et le marché unique a distendu les liens,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet