Marronnier ou fait de campagne ?

Un édito de Dorian de Meeûs.

Marronnier ou fait de campagne ?
©Shutterstock
Assiste-t-on en France à un énième faux débat sur les 500 parrainages d’élus nécessaires pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité