La Vivaldi est à bout de souffle

Un édito de François Mathieu

La Vivaldi est à bout de souffle
©BELGA - FREDERIC SIERAKOWSKI
La population est épuisée, laminée par deux ans de crise sanitaire et un environnement socio-économique de plus en plus incertain. La Vivaldi l'est aussi. Les semaines passent, et les partenaires de la majorité ne parviennent pas à concrétiser les accords passés l'an dernier, comme sur le dossier du "tax shift"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité