Guerre en Ukraine : Bien sûr, la Russie va nier

Un édito de Sébastien Gobert.

Guerre en Ukraine : Bien sûr, la Russie va nier
©AFP
Qui peut se rappeler la dernière fois qu’un représentant officiel de la Fédération de Russie a admis publiquement que son armée ou ses forces spéciales se sont livrées à un bombardement sur des civils ? À des pratiques de torture ? Ou même à une bavure quelconque ? On peut chercher longtemps. En Tchétchénie, dans le théâtre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité