La gangrène des finances publiques

Un édito de François Mathieu.

La gangrène des finances publiques
©Shutterstock
On pourra dire ce qu’on veut sur les accords souvent minimalistes de cette Vivaldi à sept têtes, sur le plan de la lutte contre la fraude...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité