S’abstenir, c’est soutenir

Un édito de Francis Van de Woestyne.

S’abstenir, c’est soutenir
©BelgaImage
Jamais l’extrême droite française n’a été aussi proche de l’Élysée. Le duel qui opposera, le 24 avril prochain, le président sortant, Emmanuel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet