Le temps de l’action, pas des divorces

Un édito de Dorian de Meeûs.

Le temps de l’action, pas des divorces
©Ennio Cameriere
Il y a comme de l’orage dans l’air. Est-ce l’atmosphère du 1er mai, les bisbrouilles entre Magnette et Bouchez ou le PS wallon a-t-il vraiment envie d’un coup d’éclat ? L’idée que le PS puisse s’allier à Écolo et aux Engagés (ex-CDH) dans le sud du pays, et ainsi repousser le MR...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité